Allo! vélo dimanche??? .... vélo dimanche à l'eau !!!

3 Novembre 2008 , Rédigé par apeerl Publié dans #Général

Certains parents profitent de l'absence de leur progéniture pour s'adonner à d'étranges activités...
Tout commence dès potron-minet ou les protagonistes se réunissent dans un lieu tenu secret (c' est marrant on dirait la maison de Michel)

La plupart entre eux sont grimés... chacun arborant une tenue au code vestimentaire complexe que seul les plus aguerris peuvent appréhender.




Après plus de deux heures d'effort et huit kilomètres parcourus survient la première épreuve: la crevaison



Ces mésaventures n'entament en rien la bonne humeur de l équipée; voyez plutôt:


 

Les cotes à15%; les bourbiers d'eau stagnante; les ronces les pierriers les descentes périlleuses les chiens agressifs (bon d'accord ce n était qu' un fox terrier!), des chasseurs bredouilles prêts à tirer... tout cela n'était que de la rigolade ...car comme dit le proverbe :


     -"toute randonné gaie a son gué" 
                                                                                                                         
                                                                                                                                
        



 
 
Morale :" les poules mouillées ne sont pas toujours celles qu'on croit"




Certains évoquent une coutume , un baptême , une sorte d'intronisation à cette étrange secte qu'est l' APEERL

Mais comme décidément la tradition est bien vivante dans les parages , tout se termine toujours par un banquet ...et quel banquet

                                                                                                  

                                                                                                     
                                                                                                                                                                                                    



Alors!!! avis aux volontaires!!!

Partager cet article

Commenter cet article